Comment faire du stepper ?

Le stepper est un appareil de musculation. Il est indiqué pour la musculation des cuisses et aussi du cœur. Une fois activé, il permet de gravir un escalier sans fin. C’est comme une montée d’escaliers ininterrompue. Seulement, il faut toujours adopter la bonne position pour ne pas tomber.

Les règles de base du stepper

Avant d’acheter un stepper, il faut toujours se renseigner sur le poids supporté de l’appareil. Pour démarrer, il faut veiller à déposer le stepper sur une surface plate et stable. Cela permet de faire des exercices parfaits dans une posture parfaite. La bonne position est de se tenir bien droit et la garder pour tout l’exercice. Pour pouvoir faire des exercices corrects, il faut garder les chevilles bien souples et le ventre rentré.

Du début à la fin, il faut garder une bonne coordination. Le bassin et le dos doivent être bien droits en appuyant fort sur un pied puis sur l’autre. Ainsi, l’exercice ressemble à une course sur place. Il appartient donc au coureur d’insister sur les cuisses pour qu’après le cœur soit mis en action.

Quels types de steppers à adopter ?

La décision est prise de faire des exercices avec le stepper. Comme il y a plusieurs types de cet appareil, le choix est quelque peu difficile. Les indications qui suivent sont proposées pour aider lors de l’achat :

  • Un mini-stepper traditionnel est indiqué pour la maison étant de petite taille et sans poignées ; pas très pratique à cause d’une amplitude limitée du mouvement ;
  • Un mini-stepper oblique avec en ajout une fonction latérale, donc les mouvements sont plus complets ; une trajectoire oblique de gauche à droite et de bas en haut, pour les sportifs ;
  • Un stepper original est le plus perfectionné, car plus grand, plus lourd, donc plus stable ; il est doté de poignées pour mieux se tenir lors des efforts et d’une console pour régler le type d’entraînement à faire.

Les steppers peuvent être utilisés par n’importe qui. L’essentiel, c’est de savoir quel objectif est visé. Le stepper original est très utilisé par les personnes qui aiment ou cherchent à se dépenser d’une manière plutôt intensive.

Comment démarrer les exercices de stepper ?

Pour une meilleure utilisation du stepper, il faut toujours commencer par l’échauffement. Une telle approche est valable, quel que soit le type d’appareil utilisé. Une dizaine de minutes ferait bien l’affaire ; la durée étant en fonction de l’âge et des conditions physiques. Ensuite, avant de démarrer, il faut adopter une bonne posture et une position parfaite. Cela évitera de nuire aux muscles et surtout le cœur. Bien positionner les pieds sur les pédales va minimiser les douleurs tout en évitant les risques d’accident. Ensuite, bien appuyer sur les pédales et pas d’usage des pointes de pieds.

Afin de faire travailler correctement le cœur sans le fatiguer, un exercice continu est vivement conseillé. Il s’agit ici d’une suite de rythmes divers avec des intensités variées. Le tout est à réaliser d’une manière douce sans aucune brusquerie. C’est le rythme idéal pour les débutants et les personnes âgées, à réaliser 2 à 3 fois par semaine. Les exercices fractionnés sont indiqués aux personnes déjà initiées au sport. En effet, ces exercices se basent sur l’échelonnement des séances de travail et de récupération pour environ 45 minutes.